Narvig n’était pas toqué

Engagement pris, engagement tenu !

Dans le cadre du Salon International de l’Agriculture de Paris il y a quelques semaines, j’effectuais des démonstrations de chiens de trois mois à l’arrêt. Parmi les 10 chiots présents, figurait Narvig. Il baillait aux corneilles, se prélassait sur la moquette et faisait des galipettes : un vrai pitre !
Mais ce n’était pas ce que j’attendais de lui. Beaucoup considéraient que ce chien était un tocard tout juste bon à faire du cirque. Pas moi !

J’ai pris l’engagement devant plusieurs centaines de spectateurs rassemblés sur le ring canin du salon de l’agriculture d’éveiller les qualités naturelles de Narvig pour qu’il accomplisse, comme les autres, l’arrêt face à un gibier. J’ai promis* une vidéo démontrant ses performances avant la fin du mois de mars, la voici !

Bravo mon petit Narvig !

Narvig de Keranlouan est la preuve vivante qu’il faut donner une chance à tous, même au jeune chien considéré comme le plus toqué des tocards. Avec de la chaleur et de l’affection, Patrick Morin a éveillé ses qualités naturelles, pour le bonheur du chien et de son maître.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les dernières vidéos