Le chien d’arrêt

Qu’est-ce qu’un chien d’arrêt ?

arret-2chiens

Gir et Eliote de Keranlouan

Un chien d’arrêt est un chien de chasse qui, en s’immobilisant, à la capacité d’hypnotiser un gibier qu’il a à sa portée.

Cette capacité à trouver et arrêter les oiseaux et autres gibiers, est due à ses instincts naturels, des aptitudes enrichies par la sélection et le dressage.

L’épagneul breton, originaire du Centre Bretagne compte parmi les chiens d’arrêt les plus réputés et les plus répandus dans le monde.

 

Les différentes catégories de Chien d’arrêt

On distingue tout d’abord les races continentales et les races anglaises.
Les races continentales sont originaires du continent européen : braque, épagneul…
Les races anglaises sont les setter, pointer…

Par ailleurs, on distingue les chiens d’arrêt à poil court et les chiens d’arrêt à poil long

Les Chiens d’arrêts à poil court

Dans cette catégorie, on citera principalement : le Pointer, le Braque français type Pyrénées et type Gascogne, le Braque d’Auvergne, le Braque du Bourbonnais, le Braque Saint-Germain, le Braque de l’Ariège, le Braque allemand, le Braque de Weimar à poil court, le Braque hongrois à poil court, le Braque hongrois à poil dur, le Braque italien.

Les Chiens d’arrêts à poil long, ou mi-long

Cette catégorie regroupe principalement le Braque de Weimar à poil long, l’Épagneul Breton, l’Épagneul français, l’Épagneul picard, l’Épagneul bleu de Picardie, l’Épagneul de Pont-Audemer, l’Épagneul Allemand, l’Épagneul de Münster, l’Épagneul de Saint-Usuge.
l’épagneul breton est manifestement un chien à poil mi-long.

Les qualités naturelles du chien d’arrêt

arret3

Gir de Keranlouan

Les chiens d’arrêt possèdent des qualités naturelles héritées de leurs ancêtres. Ces qualités de base n’ont cessé de se développer dans le temps grâce à la complicité que certains éleveurs ont su créer et entretenir avec leurs chiens.
Chez certaines races comme l’Épagneul breton, l’instinct d’arrêt est non seulement inné, mais aussi étonnamment précoce. Les chiots épagneul breton sont capable de marquer l’arrêt à partir de 2 mois d’âge, dans les meilleures conditions.

Il existe deux types d’arrêt :

  • l’arrêt à vue, le chien arrête à la vue d’un gibier
  • l’arrêt à nez, le chien arrête lorsqu’il perçoit l’émanation du gibier, sans forcément le voir. Il est moins fréquent, car il demande une éducation très poussée.

Le chien d’arrêt appartient au Groupe 7

La Fédération Cynologique Internationale [ FCI ] qui représente l’organisation Canine Mondiale a classé les chiens d’arrêt dans le « groupe 7 » parmi les 10 groupes qui rassemblent les différentes races de chiens.

  • Groupe 1 : Chiens de berger et bouviers (sauf bouviers suisses). Chiens de garde et de défense, les troupeaux essentiellement
  • Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Chiens de montagne et bouviers suisses
  • Groupe 3 : Terriers. Ils débusquent le gibier des terriers et sont également d’excellents chiens de compagnie
  • Groupe 4 : Teckels. Chien idéal pour chasser sous terre en raison de ses courtes pattes. Egalement chien de compagnie
  • Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif. Essentiellement destiné à la chasse
  • Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. Poursuite du gibier, en meute principalement
  • Groupe 7 : Chiens d’arrêt. Regroupent différentes races dont le point commun est de marquer l’arrêt à l’approche du gibier
  • Groupe 8 : Chiens de rapport, chiens leveurs de gibier et chiens d’eau. Par ailleurs excellents chiens de compagnie
  • Groupe 9 : Chiens d’agrément et de compagnie. Fort attachement aux humains. Caractère souple et non agressif
  • Groupe 10 : Lévriers. Se distinguent par leur vitesse exceptionnelle, ainsi qu’un odorat peu développé.

Le dressage, ou l’éducation du chien d’arrêt

Il est préférable d’utiliser une méthode d’éducation douce où vous serez à l’écoute de votre chien et attentif à ses qualités naturelles, qu’un dressage arbitraire consistant à soumettre le chien à vos ordres, ce qui aura pour conséquence de limiter l’expression de ses aptitudes.

L’éducation du chien d’arrêt consiste à optimiser les qualités du chien héritées de ses parents, que sont la quête ou recherche du gibier, la remontée d’émanation, et l’arrêt proprement dit.

La Quête ou recherche du gibier

Selon les conditions d’exercice, le chien adapte sa façon de quêter. Lorsqu’il quête face au vent, il se déplace en formant une série de lacets, nez en l’air pour capter l’émanation d’un gibier transportée par le vent.
Lorsque le chien court avec le vent dans le dos, il cherchera l’émanation laissée par le gibier au sol, qu’il pistera. Ou alors, il cherchera à se mettre « sous le vent » pour mieux capter l’odeur.

Remontée d’Émanation

Dès l’instant où le chien sent une odeur de gibier, il va moduler sa quête en raccourcissant ses lacets pour se concentrer dans le champ de l’émanation.
La remontée d’émanation consiste à zigzaguer à l’intérieur d’une zone ayant la forme d’un cône, jusqu’à se rapprocher suffisamment de la proie. Alors le chien se fige et marque l’arrêt.

L’opération est délicate car l’oiseau ne devra pas s’envoler tant que le maître ne sera pas en capacité de tirer.

Immobilisation du chien ou position d’Arrêt

arret1

Hostard, Gir et Eliote de Keranlouan

Le chien à l’arrêt immobilise l’oiseau par un effet hypnotique.
Le chasseur peut tranquillement rejoindre son chien. C’est à ce moment que le chien va « couler » pour s’approcher discrètement de l’oiseau, lequel va à un moment donné prendre son envol.

Le chien d’arrêt, bien dressé, s’est positionné de telle sorte à ne pas gêner son maître ni se mettre lui-même en danger. Le chasseur n’a plus qu’à ajuster son tir, et enfin de commander au chien d’aller rapporter le gibier.

 

Le livre référence sur le « dressage » du chien

Nous vous recommandons la lecture du livre de Patrick Morin Les Secrets des Keranlouan
La Bible du Chasseur au Chien d’Arrêt, un livre incontournable sur le dressage du chien de chasse.

Le chien d’arrêt en résumé

Si les chiens d’arrêt sont réputés disposer d’excellents instincts de chasse, la plupart des races de chiens d’arrêt se révèlent être également d’agréables chiens de compagnie.
Les maîtres-mots de l’éducation du chien d’arrêt sont la quête ou recherche du gibier, la remontée d’émanation, l’arrêt puis le rapport du chien, et enfin la récompense du maître.

L’épagneul breton est un chien d’arrêt de réputation internationale www.keranlouan.com/epagneul-breton

Les dernières vidéos