Le chien doit apprendre très tôt la chasse à la bécasse

becasse-D-220x170

C’est quand il est tout jeune qu’il faut entraîner un chien à la chasse à la bécasse.


Il faut commencer par amener le chien à chasser nez à terre dans une végétation fournie, pour qu’il capte les émanations du gibier au sol.

C’est quand il est tout jeune qu’il faut entraîner un chien à la chasse à la bécasse. Comme pour la bicyclette ou une langue étrangère, tout ce qui s’apprend lorsqu’on est enfant est intégré naturellement et pour la vie.

Conditionner le chien aux émanations de la bécasse

becasse-G-180x220

Agatha de Keranlouan en arrêt devant la bécasse

Il faut que le chien soit conditionné aux émanations indirectes laissées par l’oiseau après avoir touché la végétation ou le sol. Très vite, le chien deviendra sensible à l’odeur de la bécasse, il se rendra compte qu’elle a tendance à se cacher derrière les souches, les talus, ou les ruisseaux. Quand le chien comprendra que l’oiseau se met en apnée (immobile, bloquant sa respiration pour ne plus dégager d’émanations), il sera de plus en plus délicat dans sa quête de l’odeur laissée par l’oiseau l’instant d’avant. Il patientera jusqu’au moment où la bécasse relâchera son émanation.

Dans le livre www.les-secrets-des-keranlouan , j’explique le comportement de la bécasse face aux prédateurs, et les différentes émanations qu’elle peut produire. Et je vous dis pourquoi un chien peut sentir une bécasse à 200 mètres.

Les dernières vidéos