Comment faire obéir votre chien ?

Les commandements de base du dressage du chien

obeir-G-220x105

Dans une zone dépourvue d’obstacles naturels, le chien court sans réfléchir

La base du dressage repose sur la connexion que vous devez créer entre vous et votre chien.
En fait, il faut établir un niveau de complicité en conditionnant le chien à vouloir vous obéir.

Pour y parvenir, il est important de tenir compte de trois éléments fondamentaux :
1- le chien est pourvu de l’instinct à la poursuite. Il faut utiliser cet instinct pour faire venir le chien à vous. Par exemple, en rentrant d’une promenade, si vous vous mettez face à lui près de votre véhicule, il comprendra que c’est la fin des réjouissances.
Par contre, si au lieu de vous arrêter près de la voiture, vous vous dirigez vers le champ voisin, le chien va venir vers vous espérant poursuivre la promenade. Toujours connecté à vous, vous le récupérerez plus facilement.
Dans bien d’autres cas de figure l’utilisation de l’instinct à la poursuite facilitera la connexion avec votre chien pour une réelle complicité.

obeir-D-220x124

le commandement de frein auprès du chien augmente votre puissance de commandement

2- le deuxième élément fondamental, c’est de tenir compte de l’environnement où vous vous trouvez. Dans une zone dépourvue d’obstacles naturels ou artificiels, l’animal court sans réfléchir et devient immature si on le laisse se griser dans ces grands espaces. Il est préférable de démarrer votre journée de chasse dans des endroits relativement serrés, une prairie d’herbes hautes, un bois, ainsi le chien se calera naturellement sur vous. Ensuite, quand il se sera défoulé, vous pouvez passer dans une endroit découvert.

3- le troisième élément fondamental est le commandement de frein. Il vous permettra d’augmenter votre puissance de commandement. Votre chien a tendance à partir loin devant vous, pour le maintenir à la bonne distance, plutôt que de lui hurler : « Attends !!! » glissez-lui : « Chuuut, chuuut, chuuut… Attends. »
Des exercices réguliers de commandements au frein multiplieront votre puissance d’intervention par deux, quatre ou dix, suivant la qualité de votre conditionnement.
Je développe ces éléments dans le chapitre « Les commandements de base du dressage », page 37 dans mon livre « Les secrets des Keranlouan »

Les dernières vidéos