Comment diminuer l’agressivité d’un chien ?

Le chien reçoit les ordres de son maître, Patrick Morin

Le chien doit savoir qui est le maître

Pour diminuer l’agressivité d’un chien, il suffit de la « dépersonnaliser », c’est-à-dire, diminuer son audace.

L’agressivité se manifeste souvent à l’occasion de rencontres avec d’autres animaux, puis, une fois seul, votre chien se calme. En fait, l’agressivité est comme un feu dont les braises se consument doucement, mais elle renaît au moindre souffle, et la flamme rejaillit. Souffler sur le feu, c’est ce que font les propriétaires de chiens agressifs. Ils crient dessus, s’énervent, s’excitent.
Il faut faire tout le contraire ! Pour diminuer l’agressivité de votre chien, lorsqu’il commence à s’énerver, faite en sorte qu’il ait l’impression que le ciel lui tombe sur la tête.

Savoir corriger son chien

Par exemple, lorsque votre animal se rue sur le premier venu, demandez au maître de tenir le chien agressé en laisse et de marcher autour de vous. Vous mettez aussi votre chien en laisse.

Sortir son chien avec un cordeau

Surexcité il cherchera à attaquer l’autre chien qui lui tourne autour. Vous laissez votre chien arriver à proximité de son congénère et, sans rien dire, vous le fouettez une fois avec le bout de la laisse et non avec un fouet. Mais il faut qu’il ait mal.
Ça va vous sembler dur, mais il faut faire mal au chien pour améliorer sa qualité de vie, car son comportement insupportable provoque trop d’énervements entre vous, et nuit à votre quotidien, l’un et l’autre.
L’exercice suivant est de promener votre chien en vous gardant la possibilité de le récupérer rapidement (vous pouvez lui mettre une longe de 4 mètres), et dès qu’il grogne et que son poil s’hérisse, vous le fouettez.
Vous ne parviendrez pas à éliminer l’agressivité de votre chien, ce n’est pas souhaitable. Admettons que son agressivité soit au niveau 15, il faut l’abaisser à 3 ou 4. S’il est à zéro, le chien deviendra l’ombre de lui-même, il ne réagira plus. C’est donc une opération délicate.
Entre deux exercices d’étouffement d’agressivité, il est important de promener le chien pour qu’il s’oxygène et qu’il fasse des choses plaisantes avec vous.
Je sauve d’une mort certaine 3 chiens par an en utilisant ce procédé. En effet, l’homme qui ne trouve pas le courage de corriger son chien, n’hésite pas parfois à signer l’autorisation d’euthanasie au vétérinaire, car la relation avec son chien est devenue infernale.

Les dernières vidéos