Qu’est-ce qu’un chien à l’arrêt ?

arret1-220x185

2 chiens en quête, à l’arrêt sous l’émanation d’un gibier.

L’arrêt est un réflexe conditionné du chien qui s’immobilise devant la proie qu’il veut attraper, car il a peur de ne pas y arriver.
Un chien n’arrête pas simplement dès qu’il perçoit une odeur ou qu’il repère une proie, il s’arrête face à quelque chose qui lui paraît impossible à attraper : un gibier le plus souvent, mais il peut s’agir d’une plume ou même un bout de plastique. Instinctivement, le chien recherche une solution pour attraper le gibier convoité.
Petit à petit, il développe cet instinct d’arrêt car il garde toujours l’espoir d’y parvenir.
Si le chien, surtout lorsqu’il est adolescent, se rend compte qu’il est en présence d’un gibier ou objet qu’il peut attraper facilement, l’instinct d’arrêt s’efface et se transforme en instinct de  prédateur.

L’instinct d’arrêt s’affine

arret2-220x165

Arrêt sur perdrix.

Avec l’expérience, les meilleurs chiens construisent une intelligence de nez en équilibre avec l’instinct d’arrêt.
Ceux qui ont de l’audace, arrêtent, coulent, et bloquent (en risquant de tout faire voler), afin que le maître puisse se rapprocher. C’est le plus difficile à réaliser.
Un arrêt réussi provoque l’émotion chez le chasseur et le chien !!!

Que fait le chien à l’arrêt ?

Lorsqu’il est à l’arrêt, le chien qui a capté une émanation cherche à définir à quelle distance est la  proie. Si elle bouge, si elle est sur le point de détaler ou de s’envoler, ou si elle a laissé des traces dans la végétation en allant se cacher et se mettre éventuellement en apnée. Comme savent le faire certaines espèces de gibier à plumes et à poils comme le lapin et le lièvre.

J’évoque l’arrêt du chien dans le livre, page 71

Les dernières vidéos