Comment rendre un chien réceptif au commandement ? Démonstration


J’ai attendu que les chiens s’apaisent pour les immobiliser…

Un chien, ça a une intelligence, une sensibilité, un sens de l’observation. Il est aussi parfois émotif.
Et surtout, il a un coeur qui bat, plus ou moins vite suivant les circonstances. Et parallèlement à la vitesse à laquelle il bat, il est plus ou moins réceptif.
Je définis 3 zones de vigilance correspondant au degré d’excitation du chien :
– la zone de vigilance verte : le cœur bat à 80 pulsations / minute
– la zone de vigilance orange : le cœur bat à 120 pulsations / minute
– la zone de vigilance rouge : le cœur bat à 160 pulsations / minute

Il est 10 fois plus facile de faire obéir son chien en zone de vigilance verte que rouge.
Je développe cet aspect dans mon livre page 48.
Or l’homme à tendance à utiliser les commandements en zone de vigilance rouge. Écoutez pourquoi c’est une fâcheuse habitude.

En l’occurrence, l’exercice que j’appelle assouplissement ou affûtage du dressage, a pour conséquence de ramener le chien excité les pieds sur terre, et à le rendre réceptif.

Dans cette vidéo, j’explique la méthode pour le faire obéir sans compter.

L’exercice est très intéressant à faire sur des chiens adolescents – ici, Nil de Keranlouan, Néo de Keranlouan, Noé de Keranlouan âgés de 9 mois à 1 an – parce que ça les conditionne à se calmer. Ainsi, ils sont plus réceptifs et réfléchis.

Un dernier point : pour que l’assouplissement soit parfait, il faut que l’homme ait le dernier mot. Je vous explique pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les dernières vidéos